Commerces accessibles PMR (Handicap Friendly)

L'accessibilité pour tous  ! Devenez Handicap Friendly !

L'inclusion des personnes à mobilité réduite passe par un libre accès des lieux de vie sociale à tous, avec la prise en compte complète de leur handicap : moteur, mental, sensoriel, auditif.

  • les lieux publics : un parc et un jardin public, la piscine, à la plage et à la mer, bibliothèque municipale, une salle polyvalente, la mairie, la préfecture, le Centre Communal d'Action Sociale (C.C.A.S.),....
  • des lieux d'enseignements : une crèche, une garderie, une école, un collège, un lycée, une université, un centre de formation professionnelle.
  • des lieux culturels : un musée, une galerie d'art, un théâtre, une association sportive ou caritative, une association culturelle, une association religieuse, un monument historique.
  • des lieux de divertissement : les cinémas, les discothèques, les salles de concerts, salle de spectacle, salle de danse, stade, parc de jeux, un parc de loisirs, les restaurants, les brasseries, une salle de sport, un parc zoologique ou un jardin botanique.
  • des lieux d'hébergement : un hostel, un hôtel, un gîte, une maison d'hôte, de l'hôtellerie de plein air : camping, etc...
  • les commerces de proximité : un supermarché, une boulangerie, un coiffeur, la poste, une banque.
  • les transports : le bus, le tramway, le RER, la gare, un bateau, un taxi, les transports en commun, etc...
  • lieux d'accès aux soins et aux professionnels de santé : les cabinets médicaux (ostéopathe, chiropracteur, kinésithérapeute, ergothérapeute, ergonome, diététicien,  dentiste, pharmacien, audioprothésiste, orthophoniste, orthoptiste, ophtalmologue, podologue, dermatologue, cardiologue, gynécologue, psychomotricien, psychothérapeute, psychologue, psychiatre, psychanalyste, gériatre, gérontologue, neurologue, ...), l'hôpital, une clinique, un centre médico-psychologiques (CMP).

Tous ces lieux ne sont pas accessibles pour les personnes à mobilité, ce qui conduit à une exclusion partielle ou totale et à une rupture de l'égalité entre citoyens, ce qui n'est pas acceptable, aussi pour favoriser la mise en place de solutions pour rendre accessible ces lieux.

Un diagnostic d'accessibilité doit être réalisé par les établissement recevant du public (ERP) pour définir les modifications et aménagements à entreprendre pour être en conformité par rapport à la loi handicap au 1/01/2015. 

Pour recevoir un devis pour un diagnostic d'accessibilité 
Mél : telemarketer.fr@gmail.com


Ce que dit la loi du 11 février 2005


La loi du 11 février 2005 prévoit la mise en accessibilité au 1 janvier 2015 pour les personnes handicapées, les personnes âgées et les parents avec de jeunes enfants ou les femmes enceintes, des transports collectifs et des établissements recevant du public (ERP), publics ou privés.

Cette obligation est déjà applicable pour les logements collectifs neufs et lors de la réalisation de travaux de rénovation pour la voirie et les espaces publics.


Les obligations : 

Si votre établissement répond aux normes :

Il est donc nécessaire de réaliser une "attestation accessibilité" à envoyer en préfecture.

Si votre établissement ne répond pas aux normes vous devez réaliser un diagnostic d'accessibilité.

Déposer un dossier AD'AP avec les demandes de dérogations avant le 27 septembre 2015

Mettre en oeuvre les travaux

Faire savoir que que l'ERP est accessible

Le non-respect de l’échéance du 1er janvier 2015, sauf dérogation validée, reste passible de sanctions pénales.


Pour être mis en relation avec un organisme d'accompagnement technique et administratif complet pour l'accessibilité de votre local commercial ou cabinet médical, adressez votre demande par mél : telemarketer.fr@gmail.com


Notre blog HandiLife a choisi de présenter des lieux qui sont accessibles pour les personnes à mobilité réduite (PMR), les lieux Handicap Friendly :

Votre ERP est accessible PMR, contactez nous pour mettre en avant sur HandiLife vos efforts en faveur de l'accessibilité !


Les solutions existantes pour améliorer l'accessibilité des ERP


La signalétique sonore : la balise sonore

La classification internationale du fonctionnement, du handicap et de la santé (CIF) codifie et précise les principales formes d'atteintes visuelles, que celles-ci soient provoquées par une déficience visuelle de l'un ou des deux yeux, une déficience du champ visuel, une atteinte des structures annexes de la fonction visuelle ou par une lésion cérébrale générant des troubles neuro-visuels. 

La déficience visuelle s'apprécie après correction. Le guide barème annexé au décret 93-1216 du 4/11/1993, précise que sont considérées comme aveugle les personnes dont la vision centrale est nulle ou inférieure à 1/20° de la normale, les personnes malvoyantes sont celles dont la vision est au plus égale à 1/10° de la normale.

Les personnes aveugles ou malvoyantes (PAM) se déplacent à l'aide d'une canne, au touché par le pied, à l'aide d'un chien guide d'aveugle, à l'aide d'un accompagnateur humain.

Les PAM seraient 1,7 million en France (les aveugles seraient au nombre de 65 000 personnes, les malvoyants profonds environ 207 000 personnes et les malvoyants moyens 1,43 million).

Les différents types de handicap visuel : 

  • la cécité;
  • l'atteinte de la vision centrale;
  • l'atteinte de la vision périphérique;
  • la vision floue;
  • les atteintes visuelles d'origine cérébrales consécutives à un traumatisme ou à une lésion cérébrale;
  • la malvoyance (la myopie, le daltonisme, la diplopie).

Le handicap visuel emporte plusieurs incapacités et difficultés courantes

  • pouvoir reconnaître sans se tromper des personnes dans la rue ou dans son environnement social ou professionnel;
  • voir de loin, lire distinctement les caractères et reconnaître les formes;
  • lire en vision fine, savoir distinguer les détails et les petits caractères;
  • déchiffrer la signalisation (les messages, les panneaux,..);
  • se repérer dans l'espace;
  • s'orienter;
  • se déplacer.

La balise sonore vise à amoindrir l'état de handicap visuel.

Qu'est-ce qu'une balise sonore ?

L'utilisateur déclenche la balise sonore grâce à une télécommande universelle pourvue d'un émetteur. La balise reçoit le signal et diffuse via son haut parleur un message pré-enregistré. L'utilisateur s'oriente alors vers la source sonore. 

En écoutant le message, il identifie le lieu et dispose alors des informations nécessaires pour se diriger.

Les personnes illettrés, les personnes âgées, ou les personnes déficientes mentales sont susceptibles d'un intérêt dans l'utilisation de la balise sonore. 

En effet, elle apporte une compréhension simplifiée des informations données de façon visuelle permanente.

La balise sonore a pour objectifs d'améliorer l'autonomie des personnes déficientes visuelles en leur permettant d'identifier via des informations orales :  un lieu (un bâtiment, d'en repérer l'entrée), de s'orienter et de recevoir des informations permanentes destinées au public.

La balise sonore a pour objet
  • l'aide au repérage et à l'orientation;
  • l'aide au repérage dans les espaces urbains ouverts;
  • l'aide à la traversée piétonne;
  • l'aide à la sécurisation des transports;
  • l'aide au cheminement en zone de travaux ou d'aménagement;
  • les technologies de l'information et de la communication (déclenchement de la balise avec un smartphone, la balise virtuelle).

A ce jour, 40 000 balises sonores sont installées dans des ERP.

La signalétique visuelle :

La signalétique visuelle peut prendre la forme suivante, d'enseignes, des plaques de porte, d'afficheur dynamique, etc...

La signalétique tactile :  

Elle peut être tactile  (détectable à la main avec des caractères en relief positif et le braille, ou pododactile (ensemble de dispositifs détectables au pied ou à la canne, ils servent à signaler un danger, comme une bande guidage, ou une bande d'éveil de vigilance).


Les mots-clés :

accessible, accès PMR, accessibilité, commerces accessibles, lieux accessibles, audit accessibilité, lieux publics accessibles, PMR, handicap, handicape, handicapée, personne en situation de handicap, déplacement PMR, travaux accessibilité, origine, incapacité, la vision floue, rendre accessible local commercial, marché des PMR, diagnostic accessibilité, accessibilité, médecine, médecin, ERP, loi du  11 février 2005, ad'ap, CMP, psychanalyste, préfecture, C.C.A.S., hôtellerie de plein air, hébergement, gîte, maison d'hôte, logement, habitation, accessible, neurologue, psychologue, psychiatre, gériatre, gérontologue, attestation, normes, pharmacien, dentiste, hôpital, clinique, technique, psychothérapeute, ergothérapeute, accès, orthoptiste, ophtalmologue, ergonome, centre médico-psychologique, diététicien, podologue, professionnels de santé, orthoptiste, normes ¨PMR, ergonomie, commerces de proximité, la poste, boulangerie, coiffeur, supermarché, proximité, accès PMR transport en commun, accès PMR transport, transport, accès PMR RER, accès PMR bus, accès PMR tramway, tram, brasserie, local, dermatologue, handicap moteur, handicap mental, handicap auditif, handicap sensoriel, inclusion, prise en compte du handicap, la malvoyance, les malvoyants, cécité, aveugle, balise sonore, balise virtuelle, diplopie, myopie, PAM, daltonisme, balise virtuelle, smartphone, aide au repérage, sécurisation  des transports, traversée piétonne, cheminement, zone de travaux, zone d'aménagement, espace urbain ouvert, espace urbain, urbain, piétonne, canne, au touché au pied, accompagnateur humain, atteinte de la vision centrale, atteinte de la vision périphérique, traumatisme, lésion cérébrale, panneaux, bâtiment, atteinte visuelle, handicap visuel, sonore, signalétique, signalétique sonore, podotactile, danger, bande de vigilance, bande d'éveil de danger, signalétique tactile, tactile, signalétique visuelle, afficheur dynamique, afficheur, plaque de porte, d'enseigne, dispositifs,